L’étage d’entrée d’un DSO est l’amplificateur vertical. Cela permet d’ajuster l’amplitude du signal. Ensuite, le convertisseur analogique-numérique (convertisseur A/N) échantillonne le signal à des points discrets dans le temps et convertit la tension du signal à ces points en valeurs numériques. Ce processus s’appelle la numérisation d’un signal

Le nombre de points de signal

test courant électiqueL’horloge d’échantillonnage du système détermine la fréquence à laquelle le convertisseur A/N effectue un échantillonnage. Ce taux est appelé taux d’échantillonnage et est exprimé en échantillons par seconde. Le chemin du signal du DSO comprend un microprocesseur par lequel le signal mesuré est transmis à l’écran. Ce microprocesseur traite le signal, coordonne les activités de l’écran, gère les commandes du panneau avant et effectue d’autres tâches.

Selon l’étendue des fonctions de l’oscilloscope, un traitement supplémentaire peut être effectué pour améliorer l’affichage du signal. La plupart des oscilloscopes numériques modernes offrent une sélection de fonctions de mesure automatique et paramétrique qui simplifient le processus de mesure.

Les DSO sont idéaux pour les applications à faible taux de répétition ou les applications de conception à un seul coup, à grande vitesse et multicanaux.